Quel avenir pour la politique de cohésion ?

14 janvier 2010
VIDEO PLAYERS SUPPORTED (html 10.92Ko)

Monsieur le Président, pour le groupe Verts/ALE, la politique de cohésion est au cœur d’une des démarches les plus structurantes de l’Union européenne: la solidarité. L’Europe se renforce chaque fois que la solidarité européenne s’exprime. C’est pour nous une question fondamentale.

La Commission européenne doit, selon nous, intégrer les principes suivants: premièrement, la cohésion territoriale étant une priorité politique, elle doit donc être aussi une priorité budgétaire.

Deuxièmement, la région constitue l’échelon pertinent du partenariat pour une politique de développement régional. Une renationalisation de cette politique serait pour nous inacceptable.

Troisièmement, la cohésion doit également se décliner pour résorber les fractures économiques et sociales les plus graves au sein d’un même territoire au profit des zones urbaines déshéritées ou, en direction des zones rurales en difficulté ou très mal desservies en raison de handicaps structurels comme le sont, par exemple, les îles.

Enfin, toutes les régions de l’Union doivent être éligibles à la politique de cohésion de façon différenciée, bien sûr, selon leur niveau de richesse, mais l’Union européenne doit pouvoir apporter sa contribution chaque fois que des politiques de cohésion sont en jeu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*