Michèle Rivasi : « Nous n’avons pas le droit de courir les risques du nucléaire »

16 mars 2011
Michèle Rivasi, eurodéputée Europe Ecologie – Les Verts, a fondé la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) en 1986. Elle explique comment un consensus s’est formé en France pour l’énergie nucléaire et décrit les conséquences pour la santé des populations de la contamination radioactive et de l’irradiation.
En France, le choix énergétique du nucléaire n’a jamais été soumis à la population par un débat démocratique. Pour Europe Ecologie – Les Verts, la catastrophe japonaise doit ouvrir les yeux des citoyens et permettre de remettre en question la stratégie française du « tout nucléaire ». Avons-nous le droit pour nous et pour les générations à venir de courir de tels risques ?


par EurodeputesEE

A Fukushima, c’est le scénario catastrophe. Quelles sont les conséquences de la contamination radioactive sur la santé des populations et de l’irradiation pour les pompiers qui interviennent sur le site ? Pour Michèle Rivasi, le nucléaire est le jeu « d’apprentis sorciers ».


par EurodeputesEE

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.