Révolution arabe et migration: l’Europe doit faire preuve d’ouverture

12 mai 2011
A la volonté de dramatiser la migration tunisienne, qui n’a pour but que de nous maintenir dans des politiques sécuritaires à contrecourant de l’espoir suscité par les révolutions arabes, l’Europe doit répondre par l’ouverture. Cette jeunesse tunisienne qualifiée, qui, animée par la volonté de se créer un nouvel avenir, s’est battu pour la liberté, mérite mieux que le cliché du sans-papier précaire ou de menace à l’ordre public, que certains gouvernements cherchent à réinstaller.


Il faut accueillir cette jeunesse et répondre à son désir de nouvel avenir.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*