Révolutions arabes: un rendez-vous avec la démocratie à ne pas manquer

6 juillet 2011
En séance plénière le 6 juillet, Hélène Flautre a déclaré que l’Union européenne se doit d’être au rendez-vous des aspirations démocratiques des peuples arabes, à l’heure où ceux-ci développent une énergie colossale pour se libérer de leurs régimes oppresseurs. Car c’est en ce moment même, à travers une nouvelle politique de voisinage, que le statut de l’Union européenne dans le monde du 21ème siècle se joue.

Cela passe par un soutien aux acteurs du changement, par la révision de nos relations sur une base réciproque avec les nouveaux dirigeants désormais responsables devant leurs peuples, et par l’utilisation de toutes ses ressources diplomatiques pour aboutir à la saisine de la Cour Pénale Internationale et au départ de Bachar el-Assad. Il faut aussi à l’Union assumer les conséquences humaines de ces bouleversements, par l’activation de la protection temporaire et la réinstallation des réfugiés, au lieu de s’efforcer de remettre en cause l’acquis Schengen.


L’UE doit soutenir avec tous ses moyens les acteurs du changements contre les régimes oppresseurs et protéger les réfugiés.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*