Scandale du transport des animaux vivants l’Europe comme la France se doivent de réagir

20 juin 2017
La campagne StopTheTrucks vient d’obtenir le soutien de plus d’un million de citoyens européens, exigeant une action politique pour mieux encadrer les conditions de transport des animaux vivants, trop souvent indignes. Un dossier poussé par Pascal DURAND au Parlement européen.
 
L’Eurogroup for Animals à l’initiative de cette campagne rappelle la demande de création d’une commission d’enquête parlementaire européenne pour que soient enfin appliquées les normes communes encadrant les conditions de transport des animaux vivants.

Réaction de Pascal DURAND, Vice-président de l’Intergroupe sur la condition animale au Parlement Européen :

« Cette indignation exprimée par plus d’un million de citoyens européens envoie un signal fort aux institutions européennes et aux États membres pour mettre fin à ces conditions de transport effroyables à l’image de l’univers concentrationnaires de l’élevage industriel. Nous ne pouvons plus fermer les yeux sur l’exploitation animale qui détériore notre rapport au monde et au vivant. C’est pourquoi, nous soutenons pleinement l’initiative de la société civile européenne et nous demandons en conséquence, à ce que toute la transparence soit faite aux niveaux européen et national sur le respect des législations applicables aux conditions de transport des animaux. Face à l’inaction des États membres et de la Commission européenne sur ce sujet il est urgent que le Parlement Européen crée une commission d’enquête sur ces pratiques au sein même de l’Union européenne, à ses frontières et au-delà, pour veiller au respect de la législation européenne garante de la protection du vivant. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*