Sommet de la Terre à Rio : le Parlement européen à la hauteur des enjeux environnementaux

29 septembre 2011
En juin 2012 aura lieu le 4e Sommet de la Terre à Rio de Janeiro. Chaque décennie, depuis 1972, les dirigeants de la planète s’y réunissent pour se mettre d’accord sur les moyens de stimuler le développement durable à l’échelle mondiale. Le Parlement européen vient d’adopter une résolution afin de défendre des positions ambitieuses lors de cette conférence.
Pour Sandrine Bélier, eurodéputée Europe Ecologie – Les Verts et membre de la commission Environnement du Parlement européen, co-rapporteuse de la résolution :

« Malgré la volonté d’affaiblissement du texte par les conservateurs, je me réjouis de l’excellente résolution adoptée aujourd’hui par le Parlement européen. Cette position ambitieuse, volontaire et responsable constitue le levier nécessaire à la sortie de la crise écologique et sociale. Je me félicite du signal envoyé par le Parlement sur le concept « d’économie verte » sur lequel le Sommet de la Terre se concentrera : non à la marchandisation et privatisation des biens communs, non à la reproduction des modèles qui nous ont conduit là où nous en sommes aujourd’hui, et oui à une économie moins consommatrice des ressources, plus équitable et qui s’inscrirait dans la soutenabilité écologique et la justice sociale. »


Sandrine Bélier Plénière Rio+20

« 20 ans plus tard, qu’avons-nous à répondre à Severn Suzuki ? Quelle réponse donnerons-nous si un autre enfant se lève à Rio en 2012 et nous exprime sa peur de l’avenir, son incompréhension face aux inégalités sur la planète et nous implore d’agir avant qu’il ne soit trop tard ? La résolution que nous avons adoptée aujourd’hui constitue un commencement de réponse et le Parlement a été à la hauteur des enjeux. J’appelle la Commission et le Conseil à donner à cette résolution la portée qu’elle mérite, au plus haut  niveau, pour un développement soutenable à l’échelle mondiale. L’Union européenne a un rôle primordial à jouer pour assurer la transition vers une société plus juste et plus soutenable. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*