Tunisie : la voie démocratique arabe du Président Marzouki ovationnée au Parlement européen

6 février 2013
Mercredi 6 février 2013, le président tunisien Moncef Marzouki était au Parlement européen de Strasbourg. Dans l’hémicycle, il a décrit le long processus démocratique en cours dans son pays après la Révolution de Jasmin. Alors qu’une figure de l’opposition de gauche, Chokri Belaïd, est assassiné le matin même à Tunis, le Président alimente l’espoir que la justice et la fraternité s’installent durablement dans son pays après de longues années sous la dictature de Ben Ali. Retour sur un discours très émouvant.
S’exprimant après l’intervention de Moncef Marzouki (voir la vidéo ci-dessous), Hélène Flautre, eurodeputée EELV, membre de l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne, a estimé que :

« Le Président tunisien Moncef Marzouki a porté aujourd’hui la voix de l’aspiration démocratique ouverte par les révolutions arabes et celle d’un pays confronté à l’impatience sociale et à un espoir toujours vivace. S’il évoque avec lucidité les risques de déstabilisation comme le démontre l’odieux assassinat de Chokri Belaïd, sa détermination à porter un modèle socio-politique ancré dans les valeurs démocratiques et les droits de l’Homme est intacte.

A cet égard, il avertit l’Europe : crier au loup islamiste pour mieux retirer notre soutien au processus de démocratisation serait irresponsable. A l’inverse, l’Union européenne ne doit ménager aucun effort pour soutenir notre meilleur espoir dans la région. La Tunisie doit être une expérience convaincante sur laquelle tous les démocrates de la région pourront prendre appui afin de dessiner le nouveau de la Méditerranée. »


Moncef Marzouki au Parlement européen de… par EurodeputesEE
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*