Un nouveau produit de spéculation contre la France

13 avril 2012
Ce contrat à terme est la possibilité pour les traders d’acheter à terme ou de vendre à terme une obligation d’État, de 2012 à 2022. Foncièrement, ce contrat permet aux investisseurs de parier sur la hausse ou la baisse des obligations françaises. Pour Marc Fiorentino, président d’Euroland Finance, « le timing du lancement de ce nouveau produit est troublant. Il va faciliter grandement la spéculation sur la dette française ».
Auparavant, les investisseurs qui souhaitaient parier contre la dette avaient jusqu’ici deux outils. Tout d’abord, les « credit default swaps » (CDS), contrats limités d’assurance contre la faillite d’un emprunteur, ensuite, la vente à découvert d’un produit financier que l’investissement n’achètera que plus tard, cet achat est limité et très technique. Aujourd’hui, le contrat Eurex propose également aux investisseurs d’avoir plus de poids sur la vente et l’achat, mais ce contrat ouvre la porte à de nouveaux acteurs et pas seulement les détenteurs de la dette française.

La suite ici.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*