Non classé

Xynthia: Le pré-rapport des sénateurs rejoint les conclusions des eurodéputés Europe Ecologie

17 juin 2010
Le Sénat français vient de rendre public son pré-rapport sur la tempête Xynthia qui avait frappé le 28 février dernier la façade Atlantique du pays, faisant alors 53 morts et occasionnant plusieurs centaines de millions d’euros de dégâts.

Le document, rédigé par Bruno Retailleau, sénateur non inscrit de Vendée et Alain Anziani, sénateur PS de Gironde, président et rapporteur de la mission d’information, dénonce la faible sensibilisation de l’Etat face «aux risques qui se reproduisent régulièrement» sur son territoire. De manière générale, les deux élus déplorent que bien que «l’urbanisation excessive dans des zones sensibles, la déficience des digues et de leur gouvernance, la complexité des dispositifs d’alerte et de prévision sont des questions débattues depuis des années (…) les réponses, souvent quasi-unanimes, restent lettre morte».

Pour Sandrine Bélier, eurodéputée Europe Ecologie: «Ces conclusions rejoignent celles que nous avions déjà faites en mars dernier, au Parlement européen, elles confirment l’urgence de la situation. Aujourd’hui, en France et en Europe – faut-il rappeler Madère ou avant encore la Sicile -, nous assistons à une artificialisation croissante du littoral et des zones inondables, au mépris des législations nationales et européennes en vigueur parmi lesquelles les lois Littoral et Urbanisme. Cette attitude irresponsable porte directement atteinte à notre propre développement humain. En refusant d’agir et en cautionnant une urbanisation irréfléchie, nous condamnons nos concitoyens à vivre de nouvelles tragédies. Or en tant qu’élus notre rôle n’est pas de condamner mais bien de d’anticiper et de protéger.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*