Sauvons les abeilles : la nouvelle campagne des écologistes européens

22 janvier 2013
Les citoyens européens s’alarment au sujet du dépeuplement massif des colonies d’abeilles. Véritable « bio-indicateur » de l’état de la planète, l’abeille est victime de l’usage intensif des pesticides dans les champs européens. Depuis des années, les apiculteurs ne cessent également d’alerter les pouvoirs publics sur l’impossible coexistence entre les cultures OGM et l’apiculture. Alors que plusieurs études scientifiques leur donnent aujourd’hui raison, deux pétitions citoyennes déposées à ce sujet ont été examinées hier par la commission parlementaire des Pétitions. L’actuelle législation européenne sur la production de miel est-elle suffisante pour protéger les abeilles et l’apiculture ?
Mardi 22 janvier 2013, au Parlement européen de Bruxelles, les eurodéputés Sandrine Bélier (EELV) et son collègue belge Bart Staes ont accueilli Olivier Belval, président de l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf). Il décrit (en français dans la vidéo ci-dessous) les craintes qu’alimentent les professionnels de l’apiculture pour leur avenir, face à la disparition des abeilles, mais aussi sur le plan commercial, face aux réglementations européennes qui risquent de mettre en péril l’origine régionale et naturelle de leurs produits.

Selon les Verts/ALE au Parlement européen, la preuve des effets néfastes des pesticides néonicotinoïdes sur les abeilles a été établie (notamment dans un nouveau rapport de l’EFSA). Ils appellent donc à une interdiction de l’utilisation de ces pesticides.

– Pour en savoir plus : découvrez la campagne des eurodéputés écologistes consacrée aux abeilles Give bees a chance.

– Lire la Pétition pour une protection de l’apiculture et des consommateurs face au lobby des OGM

Partager cet article

2 commentaires

  • lhotellier dit:
     - 

    faut faire quelque chose

    manger plus bio et inciter les gens a manger plus seinement (au moins essayer au lieu de dire que c est cher et pas bon….)

    il y a vraiment un pb de pesticide et c est pas que pour les abeilles

    faut éviter les fruits et legumes en supermarché

    •  - 

      Merci Sandrine, et à l’ensemble des députés européens, nous mettons beaucoup d’espoir et d’attentes dans votre travail…

      Si vous avez besoin d’une aide ou d’un accompagnement sur le sujet, je serai heureuse de vous mettre en contact avec des personnes très compétentes en France, et suis modestement à votre disposition !

      le bonjour à José de la part de
      Danie, apicultrice dans l’Hérault, sud larzac (en bio)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*