Professeur d’histoire-géographie, puis principal-adjoint, François Thiollet a forgé son engagement associatif puis politique autour des questions d’éducation, de démocratie et d’écologie. Engagé comme militant pour une école de la tête, du cœur et de la main, ouverte, émancipatrice et inclusive.

Il a d’abord fait ses armes en tant qu’élu local, à Blois entre 2008 et 2020, adjoint de quartier délégué à la jeunesse, puis vice-président de la communauté d’agglomération Agglopolys en charge de l’énergie, de la collecte des déchets. En 2020, il est élu conseiller municipal de Valencisse dans le Loir et Cher.

Son engagement au sein des Verts puis d’Europe écologie-Les Verts le mène à être élu membre du conseil fédéral d’EELV en 2016 puis à entrer au bureau exécutif du parti trois ans plus tard. Chargé du projet pour les élections présidentielle et législatives 2022, il devient cotrésorier du parti en 2021. En 2022, il devient secrétaire national adjoint aux côtés de Marine Tondelier.

Quinzième sur la liste des élections européennes de 2019, il remplace Michèle Rivasi en tant que membre du Parlement après sa disparition subite le 29 novembre 2023. François Thiollet veille à ce que les combats menés par sa prédécesseure au Parlement européen soient portés jusqu’au terme de ce mandat : sobriété énergétique et matérielle plutôt qu’ébriété nucléaire et extractiviste, défense de la transparence dans la vie publique et l’accès à l’information, santé environnementale et préservation des droits des peuples autochtones.