GCO : tous occupants, tous opposants, tous solidaires

18 juin 2018

Lundi 18 juin 2018, une dizaine d’habitants de la ZAD du Moulin, en forêt de Kolbsheim, sont convoqués au tribunal administratif de Strasbourg à la demande d’Arcos, filiale de Vinci pour la construction de l’Autoroute de Contournement Ouest de Strasbourg. Communiqué de soutien de José BOVÉ.

José BOVÉ déclare :

« Par leurs demandes au juge des référés dans cette procédure, ils ne s’attaquent pas uniquement à une dizaine d’individus occupants pour les expulser, mais aussi à l’ensemble des forces vives militantes que sont les opposants qui empêchent par leurs actions la construction du projet autoroutier de Contournement Ouest de Strasbourg. Ceci est extrêmement grave et inacceptable.

Moi aussi, José Bové, député européen, j’ai été occupant la nuit du 14 au 15 Juin 2017 sur la ZAD du Moulin de Kolbsheim et suis toujours opposant à ce projet inutile et imposé.

C’est pourquoi je déclare, une fois de plus, ma solidarité aux occupants et opposants mis en cause aujourd’hui par référé devant la justice administrative. »

Partager cet article

3 commentaires

  • Elvire MAIZIER dit:
     - 

    les terres sont sacrées et de plus en plus rares en ALSACE ! elles sont dilapidées par des projets aussi inutiles que le GCO !

  • AIRAULT dit:
     - 

    Après les récentes grosses pluies et les coulées de boue qui se sont produites dans le Kochersberg, il est indispensable, avant de recouvrir 300 ha sous le béton et le bitume, de traiter l’origine de l’aggravation des coulées de boue (repiquage de haies, obstacles le long des pentes, restauration de prairies…). Tant que cette condition n’est pas remplie, aucun projet routier important, aussi soigné serait-il, ne doit être envisagé. En parallèle, sur Strasbourg, mettre enfin sur place l’écotaxe et réaménager les files sur l’A35 de manière à ne pas se déporter à gauche pour filer tout droit, le temps d’étudier une séparation des flux avec la N4 (proposé par le cabinet allemand TTK en 2006). Des politiques bien plus ambitieuses doivent aussi être mises en oeuvre pour étoffer les transports en commun et sécuriser le réseau cyclable. Pour les longues distances, penser enfin au ferroutage !