Les fonds de développement régional de l’UE ne doivent plus être utilisés pour des projets climaticides

27 mars 2019

Près d’un tiers du budget total de l’UE est consacré au développement régional. Par le vote d’amendements des écologistes européens, le Parlement européen exige qu’aucun euro ne soit plus dépensé pour financer les combustibles fossiles et les incinérateurs de déchets par le biais des Fonds européens de cohésion et de développement régional. Réaction de Karima DELLI.

Ces fonds ont un impact direct sur la vie des citoyens, en particulier de ceux vivant dans les régions les moins développées et qui ont le plus besoin d’emplois stables, d’infrastructures de qualité et d’une amélioration nette de la qualité de la vie. Le FEDER et les fonds de cohésion devraient à ce titre constituer l’une des faces vertes de l’Europe.

Pour Karima DELLI :

« Nous nous félicitons que le reste du Parlement ait entendu notre appel pour arrêter les subventions aux énergies fossiles. Les fonds européens sont destinés à améliorer la vie des citoyens, en particulier dans les régions les plus pauvres d’Europe, plutôt qu’utiliser des carburants nuisibles à la santé humaine et à l’environnement. Les fonds régionaux joueront dorénavant un rôle clair dans les obligations de l’UE en matière de respect des objectifs de Paris en matière de climat. »

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.