L’Europe doit se doter de ressources propres

13 mai 2020

En séance plénière au Parlement européen le 13 mai, David CORMAND a rappelé la nécessité que l’Union européenne se dote de ressources propres pour être à la hauteur des enjeux sanitaires, sociaux, climatiques.

L’intervention de David Cormand :

« Vous le savez, la question budgétaire n’est jamais une question purement comptable : elle est avant tout politique. Mais en temps de crise, la question budgétaire devient davantage encore la question qui détermine toutes les autres.

Face à la pandémie, l’impuissance politique de l’Europe a un nom : c’est l’absence de ressources propres qui nous lie les mains.  N’étant pas maîtres de nos recettes, nous ne sommes pas maîtres de nos actions.

Aucun parlementaire de notre assemblée ne devrait consentir à une telle dépossession démocratique. L’Europe ne peut pas demeurer un nain budgétaire et fiscal.

Nous devons impérativement nous doter de ressources propres, c’est-à-dire en réalité,  nous armer politiquement pour faire face aux défis de la période que sont l’urgence climatique, la crise sociale, et la nécessaire transformation notre économie. Nous avons besoin de ressources propres pour financer un plan de reconstruction, comme pour établir la justice fiscale, en taxant notamment les transactions financières et les émissions de carbone.

L’Union Européenne a-t-elle oui ou non vocation à exister sur la scène mondiale  en se dotant des moyens de financer une transition juste et solidaire ? Sans ressources propres, la réponse restera non. »

Plus d’informations :
Les écologistes souhaitent que le budget de l’Union européenne ne dépendent plus seulement des contributions nationales, mais également d’impôts prélevés directement par l’UE. Cette augmentation des ressources propres permettrait d’augmenter le budget européen, et de financer un plan de relance européen ambitieux, en phase avec le Pacte vert et les engagements climatiques de l’Union européenne.

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.