Nucléaire : une réforme du Traité Euratom s’impose

12 juillet 2018

Dans un arrêt, le Tribunal de l’UE confirme la décision par laquelle la Commission a approuvé les aides du Royaume-Uni en faveur de la centrale nucléaire de Hinkley Point C. Réaction de Michèle RIVASI.

Déclaration de Michèle RIVASI :

« Le Tribunal a donné raison à la Commission européenne contre l’Autriche sur les aides de l’État britannique pour la construction de la centrale nucléaire Hinkley Point C.

Nous estimons qu’une réforme du Traité Euratom s’impose. Ce traité est une relique favorisant de manière injustifiée l’énergie nucléaire et constitue une entrave à l’innovation. Il est inacceptable que des règles anachroniques donnent un avantage compétitif à  cette énergie dangereuse. Une telle réforme est également nécessaire pour accélérer la transition vers des énergies propres et améliorer la compétitivité du marché européen. »


NOTES

Notre feuile de route pour une réforme du Traité Euratom (en anglais) : Pathways to a Euratom Reform. Short legal evaluation and strategy approach for the Green Group in the EP

L’arrêt du Tribunal de l’UE est accessible en ligne

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.