Politique commune d’asile : les États membres doivent faire preuve de solidarité dans la répartition des réfugiés

4 décembre 2018

La Commission européenne a annoncé le démantèlement du paquet asile européen et le report de la réforme du système de Dublin pour la répartition des demandeurs d’asile. Cette réforme est contestée par les gouvernements de l’UE, tout comme la modification du règlement sur les procédures d’asile. Réaction d’Eva JOLY.

Déclaration d’Eva JOLY, Membre de la Commission Justice et affaires intérieures :

« En démantelant le paquet asile, c’est la politique commune d’asile toute entière qui vient d’être enterrée. Sans partage équitable entre les États membres des responsabilités vis-à-vis des demandeurs d’asile, toute réforme de la politique d’asile européenne restera incohérente et problématique. La Commission européenne ne rend pas justice à la notion de solidarité européenne en cédant aux caprices de Viktor Orbán et autres gouvernements réfractaires.

La répartition équitable des demandeurs d’asile exigée par le Parlement européen* doit rester sur la table des négociations. S’il est impossible de trouver une solution avec l’ensemble des États membres alors il faut que les pays favorables à une politique d’asile humaine travaillent entre eux à la relocalisation. »


PLUS D’INFORMATIONS

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.