Pinar Selek : l’acharnement judiciaire continue
17 janvier 2013 Egalité des chances International
Accusée d’avoir commis un attentat en 1998, la sociologue Pinar Selek doit comparaître devant la justice turque le 24 janvier prochain, malgré trois acquittements pour manque de preuves. Cette militante des droits de l’Homme, exilée à Strasbourg, dénonce depuis 14 ans le harcèlement judiciaire dont elle est victime. Hélène Flautre qui co-préside la Commission parlementaire mixte UE-Turquie, et tous les eurodéputés EELV, lui apportent une fois encore tout leur soutien.

Suite à un attentat à la bombe dans un bazar égyptien d’Istanbul en 1998, Pinar Selek est emprisonnée et torturée pendant deux ans et demi, avant d’être acquittée trois fois pour manque de preuve. Malgré les expertises conduites par le tribunal et l’attribution de l’explosion à une fuite de gaz, le procureur a obtenu qu’elle soit rejugée et Pinar Selek est donc une nouvelle fois appelée à comparaître quatorze ans après les faits.

Ces « rebondissements judiciaires sont aussi incompréhensibles qu’inacceptables au regard des engagements de la Turquie en matière de droits de l’Homme », estiment les eurodéputés écologistes qui l’ont rencontrée à Strasbourg ce jeudi 17 janvier 2013. Ils saluent unanimement son travail et condamnent les poursuites judiciaires et les menaces qui pèsent sur elle.

Dans le cadre d’un échange de points de vue organisé le 17 janvier à Strasbourg par la Commission parlementaire mixte UE-Turquie co-présidée par Hélène Flautre, l’avocat de Pinar Selek ainsi qu’un expert de la Commission européenne ont évalué l’Etat de droit en Turquie.

Pour Hélène Flautre, eurodéputée EELV, cette sociologue, écrivaine et activiste turque, connue pour ses travaux de recherche sur la question kurde, son soutien à la cause pacifiste et féministe est une « citoyenne active et engagée » comme il en faudrait dans toutes les sociétés civiles : « Ce procès politique vise à faire taire une personnalité qui cherche à analyser la société turque et questionner ses tabous.  »

- Début 2011, les eurodéputés EELV signaient un appel commun pour marquer leur fort soutien à Pinar Selek.
Réagir à l'article "Pinar Selek : l’acharnement judiciaire continue"
Pinar Selek : l’acharnement judiciaire continue
Lorenzoni le 1er février 2013
La dernière audience de Pinar Selek a eu lieu le 24 janvier dernier. Quelle est la position actuelle d’EELV ?

lire aussi





Nous contacter

contact@europeecologie.eu

Parlement européen
Délégation Europe Ecologie au Groupe Verts/ALE
Bureau ASP 4 F 146
47-53, rue Wiertz
B.1047 Bruxelles

Les eurodéputés de la délégation