Paradis fiscaux : Jean-Paul Besset et Eva Joly interpellent Pierre Moscovici

13 mai 2013
Le conseil des ministres des Finances du 13 mai 2013 sera l’occasion d’un premier débat sur les moyens de lutter contre les paradis fiscaux et l’évasion fiscale en Europe. En amont, Jean-Paul Besset et Eva Joly ont interpellé Pierre Moscovici, le ministre français des Finances, sur la transparence pays par pays des activités des entreprises multinationales et la lutte contre l’opacité des sociétés offshore.
Partager cet article

4 commentaires

  • Lougovoy Catherine dit:
     - 

    Bravo .. il est temps d’appeler l’Europe à agir énergiquement et réagir pour qu’on ne lui attribue pas la responsabilité de ce système financier totalement déviant, mafieux et vicieux !

    Ne pourrait on rappeler aussi et plus souvent que les impots sont et doivent être entendus comme une juste participation aux Services Publics qui sont le socle originel et le fondement incontournables du développement local, national … mais cela les exploiteurs de tout poil doivent en rigoler ouvertement !

  • le Blanc dit:
     - 

    EVA JOLY est un pilier français de la lutte anti-corruption,anti fraude.Elle soulève le problème à la racine=LES SYSTEMES bancaires,financiers des entreprises. Elle a fait preuve de courage et de ténacité dans l’affaire ELF;elle est donc légitime à demander à notre gouvernement de lutter contre ce qui sape notre économie à la base. En effet,à quoi bon les récessions si toujours et encore les memes escrocs en empochent tous les bénéfices? nous n’en sortirions jamais sans le courage de nos femmes et hommes politiques à bouger les instances politiques internationales ET SANS LE RESPECT DE LA JUSTICE,du système judiciaire et des moins corruptibles actuels que nos politiques doivent consulter et aider,malgré l’omerta et les menaces…La soit-disant crise n’est que la volonté de systèmes basés sur le profit de dominants:l’occident a dit à la Chine qu’il est trop tot pour augmenter les salaires des travailleurs chinois;ils font mine de s’offusquer du non respect des droits de l’homme alors que leurs pressions nous retombent dessus avec leur chantage à la mondialisation qui les acculerait à délocaliser etc;il y aurait tant à dire… sur les freins aux inventions qui dérangeraient leurs profits, sur les pollutions et les maladies qui leurs rapportent des milliards etc

  • Goupil dit:
     - 

    Si la Commission européenne estime que 1000 milliards d’euros échappent ainsi chaque année aux fiscs européens, soit 7% du PIB de l’Union. Cela correspond pour la France, à 140 milliards d’euros par an, deux fois le montant de l’actuel déficit public Ne serait’il pas possible de le mentionner, dans le but de montrer qu’une autre politique que celle de la rigueur est possible.
    Peut etre que si nous en faisiont mention l’idée d’égalité serait aussi invoquée.

  • RAYMOND dit:
     - 

    Je soutiens cette lettre et souhaite que la lutte contre les paradis fiscaux soit totale.

    Il y a d’autres paradis fiscaux franco français: il faudrait une grande réforme fiscale ou tous les revenus d’une famille seraient imposés suivant un barème très progressif en excluant provisoirement les biens tant qu’ils ne rapportent pas. (absurdité de l’impôt sur la fortune, des taxes d’habitation et foncière etc).

    Suppression des parts enfants remplacées par des allocations familiales plus élevérs versées à toutes les familles et identiques pour chaque enfant (supprimées à partir du 5ème enfant) , versées à toutes les familles.

    Faire collecter par ce nouvel impôts toutes les aides sociales, la Sécurité Sociale, les retraites, le financement du chomage etc

    Avantages de ce système: juste, efficace et économe en Personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension