« À cause d’EDF, 12 millions de Français sont en situation de précarité énergétique »

17 janvier 2017
Michèle Rivasi monte au créneau contre la préférence française pour le chauffage électrique, une méthode aussi vorace en énergie que coûteuse pour les ménages, surtout au vu de notre mauvais score en matière d’isolation.
 
Est-ce que vous vous chauffez au radiateur électrique? Est-ce que votre logement est mal isolé?

Si vous répondez par l’affirmative à ces deux questions, vous dépensez sans doute plus de 10% de vos revenus dans votre facture énergétique, faites donc partie des 12 millions de Français en situation de précarité énergétique… et risquez donc plus d’avoir des problèmes de santé!

Méthode aussi vorace en énergie que couteuse pour les ménages, le chauffage électrique s’allie avec notre mauvais score en matière d’isolation (plus de 40 % des habitations françaises sont classées entre « E » et « F ») pour faire de notre parc immobilier une véritable passoire thermique.

En cette année électorale, il est difficile de trouver un sujet plus rassembleur que l’isolation des logements : c’est bon pour l’économie (« quand le bâtiment va, tout va »), c’est bon pour l’environnement, et c’est bon pour le pouvoir d’achat des Français. Pourtant, plus de huit millions de foyers se chauffent grâce aux radiateurs électriques en France, autant que… tout le reste de l’Europe! Alors, qui peut bien avoir intérêt à maintenir cette situation où des « grille-pain » fonctionnent à plein régime pour chauffer des logements remplis de courants d’air ?

Le nucléaire, et donc EDF évidemment !

La suite directement sur le site du Huffington Post.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*