En finir avec les phosphates dans les détergents

15 décembre 2011
Le Parlement européen a adopté mercredi 14 décembre une nouvelle législation visant à réduire la présence de phosphates dans les détergents de grande consommation. Une bonne nouvelle pour les écologistes qui ont obtenu l’extension de cette interdiction des détergents pour lave-linges aux détergents utilisés pour les lave-vaisselles.
Le déversement de phosphates dans les eaux de surface ont des conséquences catastrophiques sur l’eau douce et les écosystèmes aquatiques. Pour lutter contre la prolifération des algues issues de cette pollution, il était grand temps de réglementer la composition des détergents qui sont la troisième source de rejet de phosphate dans les eaux de surface, après l’agriculture et les eaux usées. Les eurodéputés ont donc tranché : dès juin 2013, la teneur en composants phosphorés d’une dose normale de poudre pour machine à laver ne pourra excéder 0,5 gramme. Le Parlement a également insisté sur une échéance pour le phosphore présent dans les détergents pour lave-vaisselle : une valeur limite de 0,3 gramme au 1er janvier 2017 – ce qui correspond à une quasi interdiction.

« Cette interdiction me semble presque tardive !, estime Michèle Rivasi, membre de la commission parlementaire Environnement et Santé publique. Les alternatives aux phosphates pour les détergents utilisés dans les lave-linges et les lave-vaisselles sont déjà disponibles sur le marché depuis quelques années. Mais c’est une belle avancée pour la préservation de la qualité des eaux européennes de surface. » Ce texte permet en effet une harmonisation européenne des réglementations nationales : jusqu’alors quelques Etats-membres avaient déjà mis en place des restrictions à l’intérieur de leurs frontières. D’autres misaient uniquement sur l’action volontaire des fabricants, « ce qui a entraîné une qualité médiocre de l’eau dans certaines régions comme le Danube et la mer Baltique », précise le Parlement européen.

– Pour en savoir plus, lire l’article Détergents: protéger la faune aquatique sur le site du Parlement européen
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*