En pleine campagne, un nouvel instrument pour spéculer contre la France

11 avril 2012
Il s’appelle « FOAT ». Il arrive. Le 16 avril, juste avant le premier tour. Que va-t-il se passer ?

Les plus alarmistes parlent d’un « attentat financier ». Mercredi, le candidat du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon a dénoncé « un nouveau coup de force de la finance contre notre pays » ; la veille, un autre candidat, Jacques Cheminade mettait en garde contre une « offensive qui se prépare dans le monde » contre la France.

De quoi s’inquiètent-ils tout d’un coup ? Du lancement, sur l’Eurex (l’un des plus gros marchés de dérivés), d’un nouveau contrat à terme sur les emprunts d’Etat français. Annoncé le 21 mars, ce contrat verra le jour le 16 avril et permettra d’acheter ou de vendre des obligations assimilables au Trésor (OAT) de la France à un prix fixé à l’avance pour un réglement effectif à une date ultérieure. Code Eurex de ce contrat : FOAT.

La suite ici.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*