Non classé

Eva Joly: « ringarde et populiste » ?

10 novembre 2010
Lors de l’émission Mots croisés de lundi soir sur France 2, Nadine Morano, égérie sarkozyste et secrétaire d’Etat à la famille, et Charles Beigbeder, ancien patron de Poweo et membre de la direction du Medef, ont subtilement traité Eva Joly de «ringarde et populiste». Qu’a-t-elle donc dit pour justifier une telle salve de mots doux ?
Eva Joly fut traitée de «populiste» après qu’elle a osé dénoncer sur le plateau le taux de rentabilité de la BNP sur ses activités dite de « banque de financement et d’investissement », autrement dit ses activités sur les marchés financiers. Selon son rapport annuel de 2009, la première banque française chiffre son taux de rentabilité sur ces activités à… 45 %! Et sur les trois premiers mois de l’année 2010, ce taux grimpe même à 50 %. Si donner ce chiffre à la télévision c’est être populiste, alors soyons-le avec grand plaisir. Je suis sûr que les artisans et les patrons de PME qui se battent pour faire vivre les entreprises de nos territoires apprécieront que l’on puisse obtenir un tel taux de rentabilité simplement en spéculant sur les marchés financiers.

Lire la suite sur le blog Libé.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*