« Il ne faut pas laisser un Etat compromettre l’autorité des institutions européennes »

16 septembre 2010
Daniel Cohn-Bendit et Rebecca Harms, qui coprésident le groupe des députés Verts/ALE au Parlement européen, viennent d’envoyer une lettre à Herman Van Rompuy, le Président du Conseil européen, et à la présidence tournante de l’UE, tenue actuellement par la Belgique. L’objet de cette missive : dire leur inquiétude face au manque de considération de Nicolas Sarkozy envers les institutions européennes.
Dans une lettre envoyée ce jeudi 16 septembre, les deux représentants écologistes au Parlement européen ont réitéré leur soutien à Viviane Reding. Ils ont également fait part de leur inquiétude face à « la pression que le gouvernement français exerce sur les Etats-membres afin de minimiser le rôle de la Commission et ceci afin d’échapper aux conséquences de ses actions concernant les Roms ». « Nous vous prions de garantir l’indépendance de la Commission, écrivent-ils, de ne pas laisser un gouvernement compromettre l’autorité des institutions européennes, et mépriser les droits fondamentaux protégés par les traités, que tous les Etats-membres et les gouvernements se doivent de respecter. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*