L’UE doit être intraitable avec les violations de la directive Retour

17 avril 2014
Quelques jours après la publication par la Commission européenne de son évaluation de la mise en oeuvre de la directive Retour, le Parlement européen fait le point sur les violations flagrantes et répétées des droits fondamentaux dans la politique de retour telle que menée par l’UE.

L’occasion pour Hélène Flautre d’appeller la Commission européenne à ne plus tergiverser dans le lancement de procédure d’infraction à l’encontre des Etats membres.


Hélène Flautre sur la directive Retour par EurodeputesEE
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*