L’UE doit garantir les droits des travailleurs saisonniers

13 juillet 2010
La Commission européenne a présenté aujourd’hui une proposition de directive relative aux conditions d’entrée et de séjour des travailleurs saisonniers. Hélène Flautre, députée européenne Europe Ecologie, membre de la commission Libertés civiles, Justice et Affaires Intérieures du Parlement européen, estime que :
COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Bruxelles, le 13 juillet 2010

« S’il y a bien un enjeu avec cette directive attendue, c’est de faire valoir aux travailleurs saisonniers leurs droits. Ces travailleurs pourtant indispensables à l’économie européenne connaissent des situations de néo-esclavagisme inacceptables à travers toute l’Europe. Une vraie amélioration de la situation de ces personnes doit passer par un droit à exercer un emploi saisonnier systématiquement garanti pour plusieurs saisons contre actuellement un droit au séjour précaire et conditionné à la seule volonté d’un employeur. »

 » Sans cela, cette directive risque d’être une machine à créer des sans-papiers! La peur de ne plus pouvoir entrer de nouveau sur le territoire européen est bien celle qui motive le plus les migrants à rester… La possibilité offerte par cette proposition aux Etats membres d’exclure de l’admission pour plusieurs années un travailleur saisonnier est en ce sens totalement contre-productive. Le Parlement devra également veiller à rendre effectifs les mécanismes de plaintes pour les travailleurs tout en leur assurant une protection. Il devra mettre en avant la nécessité du renforcement des contrôles qui, par leur manque, laissent encore aujourd’hui libre recours à l’exploitation des travailleurs par les employeurs »

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.