Le revenu minimum européen passera-t-il au rattrapage?

25 juin 2010
Communiqué de presse de Karima Delli, le 24 juin 2010, sur le rapport d’initiative de Mme Figueiredo (GUE/NGL, Portugal) sur « le rôle du revenu minimum dans la lutte contre la pauvreté et la promotion d’une société inclusive en Europe »:
COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Bruxelles, le 24 juin 2010
Lutte contre la pauvreté

Le revenu minimum européen passera-t-il au rattrapage?

La Commission de l’emploi et des affaires sociales du Parlement européen a adopté ce matin, sans enthousiasme, le rapport d’initiative de Mme Figueiredo (GUE/NGL, Portugal) sur « le rôle du revenu minimum dans la lutte contre la pauvreté et la promotion d’une société inclusive en Europe ».

Pour Mme Karima Delli, Députée d’Europe écologie et rapporteure fictive pour le Groupe des Verts/ALE:

« L’adoption de ce rapport marque la reconnaissance de l’urgence d’agir au niveau européen sur le revenu minimum afin de permettre aux personnes en situation de pauvreté de vivre dans la dignité et de réduire les écarts de revenus. C’est un acte symbolique important en cette Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale que le Conseil devra prendre en compte pour faire avancer cette question.

Je me réjouis que de nombreux amendements du Groupe des Verts/ALE aient été adoptés, en particulier sur la lutte contre le sans-abrisme, et sur la nécessité d’assurer l’accès universel à un revenu de subsistance supérieur au seuil de pauvreté, en dénonçant notamment les discriminations dont font l’objet les jeunes dans l’accès aux systèmes de revenu minimum.

Cependant, en renonçant à inscrire l’exigence d’une directive-cadre européenne sur le revenu minimum, le texte reste très en retrait par rapport aux propositions de la Coalition des ONG sociales (1). Il reste donc à convaincre les Députés qui se sont abstenus lors du vote en Commission d’améliorer ce texte en session de rattrapage lors du vote en Plénière, prévu pour le mois de septembre. »

(1) Partager cet article

Un commentaire

  • guillemot pierre dit:
     - 

    Ce revenu que vous proposez ne changera pas le système d’argent dette actuel, frauduleux, pervers et destructeur. Ce qu’il faut est un nouveau système économico financier de bon sens, sans dette et sans taxe serviteur et non destructeur où le consommateur est financé en même temps que le producteur. Ce que vous préconisez engendre des dettes impayables, des dettes sans fin, des dettes à perpétuité pour des peuples naufragés, sans aucun espoir de vie décente pour la jeunesse et les retraités. La solution, la VRAIE solution est dans une monnaie de bon sens émise en fonction des besoins économiques de chacun, une VRAIE monnaie et non une monnaie de singe sans valeur réelle indexée sur du vent et non sur une valeur sécuritaire. Cette monnaie de bon sens fera disparaitre le vampirisme financier actuel pour la mise en place du bien être de chacun et la paix assurée.