Notre-Dame-des-Landes : la France dans le viseur du Parlement européen

20 mars 2013
Le dossier de Notre-Dame-des-Landes a été examiné aujourd’hui au Parlement européen. Au sein de la commission des Pétitions, les représentants des différents collectifs et associations mobilisés autour du projet d’aéroport du Grand Ouest ont été auditionnés en présence de la Commission européenne.
Pour Sandrine Bélier, eurodéputée EELV, membre de la commission des Pétitions :

« Cette audition a permis de rendre publics les doutes sérieux qu’émettent actuellement les parlementaires européens et la Commission européenne sur la compatibilité du projet avec de nombreuses directives européennes. Les débats ont clairement démontré que l’Etat français ne peut continuer dans cette voie au risque de méconnaître manifestement et volontairement le droit européen qu’il a pourtant transposé en droit français. Nous attendons donc la réponse de la France mi-avril pour ré-examiner le dossier et décider d’envoyer une commission d’enquête parlementaire sur le terrain. Le Parlement européen, en conclusion de cette audition, par la voix de la Présidente de la Commission des pétitions, a affirmé que nous ne laisserons pas le gouvernement multiplier des demandes de délais afin de gagner du temps et créer une situation d’irréversibilité.


Notre-Dame-des-Landes : les pétitionnaires au… par EurodeputesEE

Le débat n’est plus franco-français, il est maintenant très officiellement européen ! Pour une fois que nous pouvons agir en amont d’un projet destructeur, les parlementaires européens seront à la hauteur de leur responsabilité. Ils ont décidé d’adresser aux citoyens français et au gouvernement un message clair et fort : nous ne sommes pas déconnectés de nos territoires et nous n’accepterons pas un projet contraire aux valeurs et aux textes que cette assemblée a voté et défend. Les citoyens français ont le droit d’être protégés par le droit européen et nous y veillerons. »


Notre-dame-des-Landes : avis de la commission… par EurodeputesEE

La Commission européenne explique le travail qu’elle effectue actuellement sur le cas de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Partager cet article

Un commentaire

  • Baron alain dit:
     - 

    Ce qui est pour le moins surprenant c’est de voir des manifestations contre la création de nouveaux aéroports et dans le même temps, laisser filer la démographie!
    De plus en plus de personnes et de moins en moins de nuisances?
    Que d’irresponsabilité ainsi que d’un manque de clairvoyance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*