Pour contrer la spéculation contre les dettes publiques, l’UE interdit les « CDS souverains à nu »

18 octobre 2011
Les marchés, en s’attaquant aux États, ont été trop loin. L’Union a décidé, ce soir, de commencer à leur arracher les griffes. Le Parlement européen a, en effet, obtenu le ralliement des États à sa proposition d’interdire les « CDS souverain à nu », l’un des instruments favoris des spéculateurs qui a été notamment utilisé pour déstabiliser la Grèce au premier trimestre 2010.
Lire la suite sur le blog libé de Jean Quatremer.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*