Pour contrer la spéculation contre les dettes publiques, l’UE interdit les « CDS souverains à nu »

18 octobre 2011
Les marchés, en s’attaquant aux États, ont été trop loin. L’Union a décidé, ce soir, de commencer à leur arracher les griffes. Le Parlement européen a, en effet, obtenu le ralliement des États à sa proposition d’interdire les « CDS souverain à nu », l’un des instruments favoris des spéculateurs qui a été notamment utilisé pour déstabiliser la Grèce au premier trimestre 2010.
Lire la suite sur le blog libé de Jean Quatremer.
Partager cet article

Les commentaires sont fermés.