Les droits humains au cœur de cette session plénière

13 décembre 2012
Le Parlement européen vient d’adopter jeudi 13 décembre 2012 le rapport annuel sur les droits humains et la démocratie dans le monde en 2011 et la stratégie des droits de l’homme en la matière. Il permet d’évaluer la politique menée par l’Union européenne en abordant un grand nombre de thématiques : soutien aux révolutions dans le monde arabe et à la société civile, cohérence entre la politique commerciale de l’UE et le respect des droits humains, réaffirmation du caractère fondamental de la liberté de conscience et de religion, lutte contre les violences faites aux femmes.
Nicole Kiil-Nielsen, députée européenne (Groupe des Verts-ALE), membre de la Commission affaires étrangères et de la Sous Commission droits humains a déclaré à l’issue du vote :

« Ce rapport a cette année une résonnance particulière, l’UE s’est enfin dotée d’une stratégie et d’un plan d’action dans le domaine des droits humains, un représentant spécial pour les droits de l’Homme vient d’être nommé, il est donc essentiel que le Parlement se positionne et face entendre sa voix pour avoir une vision stratégique et à long terme en renforçant au maximum la cohérence de sa politique. L’UE vient tout juste de se voir remettre le Prix Nobel de la paix, elle doit plus que jamais montrer l’exemple et être à la hauteur des attentes.

Il est cependant regrettable qu’à nouveau alors que Madame Ahston réaffirme que les droits humains demeurent le fil conducteur de la politique extérieure de l’UE, ce Parlement ait approuvé les accords commerciaux entre l’UE la Colombie et le Pérou en reléguant les standards de protection des droits humains et environnementaux à un statut de figurants dans ces deux accords. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*