Recyclage des navires : renforcer la réglementation pour mettre fin à la pratique inique de l’échouage

26 mars 2013
La commission de l’environnement du Parlement européen se prononçait aujourd’hui sur la révision de la législation européenne concernant le recyclage des navires. Les membres de la commission parlementaire ont soutenu la position du rapporteur Vert Carl Schlyter visant à renforcer la proposition législative afin de lutter contre la pratique de l’échouage de vieux navires dans les pays non-membres de l’OCDE.

A l’issue du vote, l’eurodéputée EELV Sandrine Bélier, membre de la Commission Environnement, déclare :

« Le vote d’aujourd’hui va dans le sens d’un renforcement des règles de l’Union Européenne (UE) sur le recyclage des navires afin de mettre fin à cette pratique inique qu’est l’échouage. Actuellement, la plupart des navires en fin de vie battant pavillon de l’UE sont envoyés vers l’Asie du Sud-Est, où ils sont échoués et démantelés dans des conditions totalement inacceptables pour la santé humaine et l’environnement. Ce n’est pas seulement une pratique irrespectueuse; l’échouage contourne également les règles de l’UE en vertu desquelles l’exportation de déchêts dangereux vers des pays non-membres de l’OCDE est hors-la-loi.

Les députés européens ont voté aujourd’hui pour renforcer la proposition initiale de la Commission européenne, en vue d’empêcher que perdurent ces pratiques. Notre commission parlementaire a en particulier soutenu les propositions essentielles du rapporteur telles que la mise en place d’un instrument financier qui incite les navires de commerce de l’UE à se diriger vers des installations de recyclage des navires qui soient aux normes. Nous espérons que ces dispositions seront incluses dans la législation finale. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*