Contrôles des frontières : il faut des permis temporaires et une répartition solidaire dans toute l’UE

10 mai 2011
Le projet de créer un mécanisme permettant aux États membres de réintroduire temporairement des contrôles aux frontières intérieures de l’espace Schengen dans le cas où un État membre ne remplirait pas ses obligations de contrôle aux frontières extérieures de l’UE ou en cas de pression migratoire inattendue et intense, vient de faire l’objet d’un débat avec le Conseil et M. Barroso.

Hélène FLAUTRE, députée européenne Verts-ALE, membre de la Commission des Libertés Civiles, estime que:

« Il est inadmissible qu’une querelle entre deux Etats membres prenne en otage un des fondements du projet européen. En plus d’être inacceptable, elle est totalement indécente au vu des milliers de réfugiés qui fuient, au péril de leur vie, la guerre en Libye.

L’Union européenne veut-elle vraiment allonger le bilan du HCR comptabilisant au minimum 800 personnes décédées depuis deux mois en Méditerranée? L’Union est-elle prête à en assumer la responsabilité? Secourir, réinstaller et protéger devront être au cœur des discussions du Conseil des Ministres de l’Intérieur ce jeudi »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*