Stratégie de l’UE en Syrie : un engagement précieux et nécessaire mais néanmoins perfectible

16 mai 2017
La haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité a présenté la feuille de route de l’Union européenne à l’égard de la Syrie. Une stratégie qui va dans le bon sens malgré quelques faiblesses.
 
Déclaration d’Eva JOLY :

« S’il parvenait à être appliqué rapidement sur le terrain, l’accord d’Astana sur les « zones de désescalade en Syrie » et le cessez-le-feu représenteraient une étape encourageante vers un répit dans la souffrance d’une partie du peuple syrien. Mais la suite des négociations doit se faire sous l’égide des Nations Unies. À terme, l’Union européenne doit agir pour que cet accord soit suivi d’une mission de casques bleus afin de garantir la paix.

Nous nous félicitons que la nouvelle Stratégie de l’UE encourage la responsabilisation et la nécessité de rendre des comptes quant aux atrocités commises en Syrie. L’action des États-membres dans ce domaine reste minime et dispersée. L’engagement actuel de l’UE s’agissant de l’aide humanitaire dans la région est précieux et des plus nécessaires mais il doit absolument être accompagné d’une amélioration des voies d’accès légal à l’UE pour les réfugiés syriens, y compris via la procédure de réinstallation. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension