Rejet par le Conseil de la liste noire anti-blanchiment : une décision scandaleuse

7 mars 2019

Le Conseil a rejeté aujourd’hui l’acte délégué visant à mettre à jour la liste des pays à risque en matière de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. Réaction d’Eva JOLY.

Déclaration d’Eva JOLY, Vice-Présidente de la Commission TAX3 :

« L’opposition des États membres à la nouvelle liste noire anti-blanchiment est une décision scandaleuse. Alors qu’Emmanuel Macron vient de plaider en faveur d’une renaissance de l’Europe et d’une Union qui protège, il fait l’exact opposé à Bruxelles en enterrant une liste noire ambitieuse et en laissant la porte ouverte à l’argent sale !

En cédant au chantage de l’Arabie Saoudite, un de ses principaux clients en matière d’armement, Monsieur Macron défend en réalité une Europe du double-standard et des privilèges. On ne peut d’un côté prétendre vouloir combattre l’évasion fiscale et le terrorisme et de l’autre s’opposer à une liste noire dès lors qu’elle ressemble enfin à quelque chose ! L’Europe qui protège, c’est une Europe qui agit de manière impartiale et déterminée contre ce fléau. »

Retrouvez cet article sur Twitter : https://twitter.com/EvaJoly/status/1103704314273546240
Partager cet article

Un commentaire

  • Arnoud dit:
     - 

    Merci pour l’information,
    Elle ne fait que renforcer ma décision de « citoyen du monde » et ne crois plus devoir me sentir responsable de forfaits inventés lorsque j’interviens pour dénoncer les graves problèmes d’états mafieux, de personnes agissant contre l’intérêt des populations présentes et à venir. Payer quoi que ce soit c’est devoir songer que plus de 11% (dernier chiffre) de ce que je vens ou achète a financé des vols, la prostitution, les armes et tout ce qui fait un monde « moderne » avec des images positives dans les divers presses.

    Je laisse ce message sur treets
    DA