Rapport Oxfam : certains États membres de l’UE sont bien des paradis fiscaux

7 mars 2019

Alors que le Conseil ECOFIN mettra à jour la liste noire des paradis fiscaux le 12 mars, OXFAM sort un rapport selon lequel plusieurs paradis fiscaux notoires* sortiraient des radars de l’UE. Le rapport montre aussi que si l’UE appliquait les critères actuels à ses propres États Membres, cinq pays figureraient sur la liste noire : Chypre, l’Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas et Malte. Réaction d’Eva JOLY.

Réaction d’Eva JOLY, Vice-Présidente de la Commission TAX3, suite à la publication de ce rapport :

« Je regrette que la liste noire des paradis fiscaux se réduise comme peau de chagrin et fasse encore l’objet d’arrangements politiques et diplomatiques. Le processus d’élaboration de la liste noire doit être bien plus transparent et impartial pour gagner en crédibilité. Il doit être assorti de véritables sanctions pour gagner en efficacité.

Je demande depuis longtemps déjà à ce que les États membres soient évalués selon les mêmes critères car il y a des loups dans la bergerie ! Le rapport d’OXFAM confirme que certains États membres sont des paradis fiscaux. Le vol des ressources fiscales et l’aide à la fraude sont incompatibles avec le projet européen fondé sur la justice et la solidarité. Ne laissons pas ces pays prendre en otage la justice fiscale ! Mettons notre maison en ordre pour faire de la justice fiscale une réalité pour les citoyens ! »

En savoir plus sur le rapport d’Oxfam.

*La liste des pays concernés comporte notamment les Bahamas, les îles Vierges britanniques, Jersey, Guernesey, Panama et Hong Kong.

Partager cet article

3 commentaires

  • Méchin dit:
     - 

    Pourquoi ne porte-t-on pas plainte contre la Commission pour complicité de corruption de blanchiment et même « concurrence déloyale » envers les pays qui eux respectent un fonctionnement honnête de cette Europe un peu trop corruptible ?