Tribune contre la stigmatisation des musulman.e.s

Nous sommes 100 élu.e.s européens, régionaux, municipaux à tirer la sonnette d’alarme.

La barbe!! La cabale médiatique à travers la retransmission bienveillante des propos les plus indignes à l’endroit des musulmans ainsi que l’inconséquence des prises de position politique au plus haut niveau de l’Etat nous amènent à dénoncer avec force et détermination les raccourcis périlleux vers lesquels notre pays est entraîné… 

« A chaque menace qui plane sur le pays et à chaque attaque terroriste, nos concitoyens de confession musulmane tremblent doublement »

Du ministre de l’Education nationale qui déclare par des mots insensés vouloir « signaler les petits garçons qui refusent de tenir la main des petites filles » au directeur adjoint du Figaro qui affirme à la télévision « détester la religion musulmane », il est de notre responsabilité d’alerter sur les risques que d’aucuns font peser sur la nation en stigmatisant, à dessein, plus de six millions de nos concitoyens. La quête des fameux « signaux faibles » jette désormais le trouble et le soupçon sur une foi qui n’aspire à rien hormis le droit à la normalité. Nul ne peut prétendre combattre le terrorisme ou la radicalisation par l’humiliation, sauf à rechercher obstinément et furieusement l’effet inverse. A chaque menace qui plane sur le pays et à chaque attaque terroriste, nos concitoyens de confession musulmane tremblent doublement : pour la nation, parce qu’ils sont concitoyens, et pour leur foi, parce qu’ils vivent instantanément la méfiance.

L’initiative malheureuse, maladroite et pour le moins équivoque de l’université de Cergy dans la recherche des signaux faibles n’est là qu’un début. Le début d’un bruit sourd qui se répand comme la peste et qui n’a qu’un nom : délation! Nous voilà doucement mais tout aussi sûrement revenir vers les heures les plus sombres de notre Histoire. Des jours sombres qui n’augurent rien de bon, hormis la défiance et la crispation. A trop pointer du doigt une communauté de croyants, à en faire une menace potentielle dès lors qu’elle porte une barbe ou un voile, l’on verse non plus dans une société de la vigilance mais dans celle de la suspicion. A persister sur ce lexique, il est à redouter la naissance d’une forme de frustration chez la très grande majorité des musulmans qui perçoit, de plus en plus, les positions stigmatisantes à leur endroit comme la volonté manifeste de les soustraire à la nation. Il ne sera plus question de fracture sociale dans notre pays mais bien d’une déchirure nationale. Dévoyer la laïcité au point de mettre à mal le besoin de fraternité, de refuser l’égalité et enfin d’entraver la liberté, voilà qui contribuera à démembrer la volonté de tous de faire corps dans la République. A ce stade, les conséquences seront autrement plus inquiétantes…

« Notre nation est une et indivisible. Le président de la République est garant de ce principe. »

Un sursaut. C’est de cela dont nous avons besoin. Et seuls nos concitoyens, dans un élan fraternel, en sont capables. Enfin, notre nation est une et indivisible. Le président de la République est garant de ce principe. Il est garant de la Constitution. Il est garant de l’application de la loi. Il s’agit de sa responsabilité devant le peuple et devant l’histoire. Il est l’incarnation de l’unité. Nous attendons qu’il se lève et le clame à tous. »

Liste des premiers signataires :

  1. Marc Goua, maire de Trélazé 
  2. Elsa Faucillon, députée
  3. Mounir Satouri, député européen
  4. David Cormand, député européen
  5. Salima Yenbou, députée européenne
  6. Philippe Rio, maire de Grigny
  7. Fabien Gay, sénateur de la Seine-Saint-Denis
  8. Samira Bouhout Tayebi, élue à Clichy-sous-Bois
  9. Hamid Daoudi, élu Villeneuve-la-Garenne
  10. Ali Meziane, élu Clichy-sous-Bois
  11. Véronique Vinet, conseillère régionale d’Occitanie
  12. Samira Aidoud, conseillère régionale d’Ile-de-France
  13. Nisrine Zaibi, conseillère régionale de Bourgogne
  14. Abdel Messoussi, élu de Stains
  15. Ouis Azdine, élu de Corbeil-Essonnes
  16. Patrick Dikoumé, élu à Villeneuve
  17. Rhizlaine Robin El Greni, élue de Bergerac
  18. Adib Benfeddoul, conseiller départemental de Dordogne
  19. Claire Tawab, élue à Grigny
  20. Habiba Bigdade, élue à Nanterre 
  21. Jean Michel Boucher, élu à Villeneuve
  22. Yael Lévy, élu de Villeneuve 
  23. Keltoum Rochdi, élue à Cergy
  24. Zohra Darras, conseillère départementale de la Somme
  25. Eric Béal, élu à Rosny-sous-Bois
  26. Jamel Oufkir, élu de Sallaumines
  27. Fatiha Kernissi, élue à Epinay sur Seine
  28. Wahiba Rhouzli, élue à St Ouen
  29. Jérémie Crépel, élu à Lille
  30. Didier Mignot, conseiller régional de Seine-Saint-Denis
  31. Mariam Kante, élue à Villeneuve
  32. Fatima Ogbi, élue à Grigny
  33. Akli Mellouli, élu à Bonneuil
  34. Amel Jouani, élue à Tremblay en France
  35. Gilles Boitte, élu à Sevran
  36. Said Laatiriss, élu à Grigny
  37. Mohamed Hakkou, élu à Gonesse
  38. Nabil Benghanem, élu à Montreuil
  39. Walid Ben Mhenni, élu à Noisy-le-Grand
  40. Assiba Abbaci, élue à Noisy-le-Grand
  41. Marrouchi Mustapha, élu à Massy
  42. Mohamed Derrar, élu à Evreux
  43. Fatima Messaoudi, élue à Antony
  44. Claudy Chauvelot Duban, conseillère régionale de Bourgogne
  45. Alexis Braud, élu à Allones
  46. Abdelsalem Hitache, élu à Blanc-Mesnil 
  47. Julien Bayou, conseiller régional Ile-de-France
  48. Abdel Ait Omar, élu à Villeneuve-la-Garenne
  49. Milouda Ala, conseillère régionale Hauts-de-France
  50. Fouad Sari, élu à Vigneux
  51. Chadia Arab, élue à Angers
  52. Hawa Niang, élue à Massy
  53. Youssef Erramach, élu à Bois-le-Roi
  54. Mireille Alphonse, élue à Montreuil
  55. Hafida Ouadah, vice-présidente Conseil départemental de l’Eure
  56. Anne Claire Jarry Bouabid, conseillère régionale Ile-de-France
  57. Rachid Laghnadi, élu à Andrésy
  58. Ali Aangua, élu à Ecquevilly
  59. Bouchra Laoues, élue à Massy
  60. Annie Laure Hagel, élue à Antony
  61. Latifa Kharja-Tehhoune, élue à Chanteloup-les-Vignes
  62. Sidi El Haimer, élu à Mantes-la-Jolie
  63. Lamine Camara, conseiller régional Ile-de-France
  64. Alexandre Bergh, élu à Tremblay-en-France
  65. Zoubida Rafiq, élue à La Verrière
  66. Amadou Daff, élu à Mantes-la-Jolie
  67. Annie Lahmer, conseillère régionale Ile-de-France
  68. Foudil Ait Chabane, élu de St Ouen
  69. Ahmed Chek, élu à Vaulx-en-Velin
  70. Sabrina Sebahi, élue d’Ivry-sur-Seine
  71. Fouad Ghzalale, élu à Evreux
  72. Antony Taillefait, élu à Angers
  73. Elise Aebischer, conseillère régionale de Bourgogne-France-Comté
  74. Mehdy Belabbas, élu d’Ivry-sur-Seine
  75. Hella Kribi Romdhane, conseillère régionale Ile-de-France
  76. Monique Belot, élu à la Verrière
  77. Hasana Sadiki, élu Valenton
  78. Catherine Hervieu, vice-présidente Dijon Métropole
  79. Pierre Serne, conseiller régional d’Ile-de-France
  80. Niaye Camara, élu à Chanteloup-les-Vignes
  81. Pascal Troadec, élu à Grigny
  82. François Damerval, conseiller régional d’Ile-de-France
  83. Fatimata Amy, élue à Angers
  84. Estelle Lemoine, élue à Angers
  85. Leila Youssef, élue à Rambouillet
  86. Jean Laurent Félizia, élu du Lavandou
  87. Kaoutar Dahoum, élue à Vaulx-en-Velin
  88. Hassan Qamar, élu à la Verrière
  89. Roberto Romero, élu à Bagneux
  90. Haikel Drine, élu du Blanc-Mesnil
  91. Rachid Sekkour, élu à Vandoeuvre-les-Nancy
  92. Jean Yves Blee, élu à La Verrière
  93. Addichane Lhassane, élu à Mézières
  94. Amara Traoré, élu à la Verrière
  95. Latifa Chay, élue de Romans-sur-Isère
  96. Rose Marie Véron, élue agglomération Loire métropole
  97. Yanis Khalifa, suppléant de la députée Sira Sylla
  98. Sophie Foucher Maillard, conseillère départementale du Maine-et-Loire
  99. Marine Tondelier, élue à Hénin-Beaumont
  100. Driss Ettazaoui, élu à Evreux
Partager cet article

Les commentaires sont fermés.