Accords de réadmission : les migrants pakistanais et afghans expulsés à l’aveugle

22 septembre 2010
Le Parlement européen vient d’approuver un accord de réadmission avec le Pakistan, qui permettra, à l’avenir, de faciliter le retour des migrants en situation irrégulière originaires de ce pays mais également de ceux qui y ont simplement transité avant de rejoindre l’Europe, tels que les Afghans. Selon Hélène Flautre et Nicole Kiil-Nielsen, le texte bafoue les valeurs fondamentales de l’UE en ignorant complètement la question des droits humains.
La Commission européenne a déjà conclu, avec onze pays-tiers, onze accords de réadmission qui organisent le retour chez eux des migrants arrivés clandestinement sur le territoire de l’UE. Ce 21 septembre 2010, les eurodéputés ont adopté un nouvel accord qui s’ajoute à cette liste… et ils n’ont pas choisi de disposer à cette occasion de leur droit de véto – un droit nouveau entériné par le traité de Lisbonne. Pour les élus Europe Ecologie Hélène Flautre et Nicole Kiil-Nielsen, cette décision est inadmissible : « Le Parlement européen devrait s’affirmer comme un véritable co-législateur soucieux des droits de l’Homme, estiment-elles, et exiger un examen approfondi de la situation dans les pays où les migrants sont renvoyés. »


par EurodeputesEE

Car le Pakistan n’est pas un pays sûr, comme l’affirment de nombreuses associations. Peine de mort, attentats, luttes tribales, femmes sans droits et victimes de violence, enfants détenus dès l’âge de sept ans… sans oublier les inondations qui ont fait pas moins de 10 millions de sans-abris depuis l’été 2010. « De nombreuses conventions n’ont pas été ratifiées par ce pays, en particulier la Convention de Genève de 1951 sur les réfugiés », ajoute Nicole Kiil-Nielsen, membre de la Commission pour les droits de l’homme du PE.


par EurodeputesEE

Avec cet accord, les Etats-membres visent également les Afghans : l’article 11 stipule que le Pakistan mettra à disposition son territoire pour des retours vers d’autres pays. Et comme les Afghans sont arrivés via le Pakistan, c’est par ce pays qu’ils sont renvoyés chez eux. Ce deuxième agenda est vraiment scandaleux pour les élus Europe Ecologie qui n’ont pas manqué de faire entendre leur désaccord : « C’est le comble du cynisme que de renvoyer chez eux les victimes d’une guerre à laquelle les Etats-membres participent, estime Hélène Flautre, de la commission des libertés civiles. Sous nos bombes ! »

A lire :

– l’article https://europeecologie.eu/Le-Parlement-doit-rejeter-l-Accord« >Le Parlement doit rejeter l’Accord de réadmission UE-Pakistan sur le profil de Nicole Kiil-Nielsen.

Pakistan : logique sécuritaire et fuite en avant aveuglent certains eurodéputés sur le profil d’Hélène Flautre.

Partager cet article

Un commentaire

  • DAVID Philippe dit:
     - 

    http://europeecologie.eu/spip.php?page=forum&id_article=1613

    Je réagis avec beaucoup de retard ; sur ce sujet comme sur bien d’autres Eelv AU P E (ou 1 intergroupe DROITS DE L’HOMME, ou sur d’autres thèmes le cas échéant) ne pourraient ils lancer des cyberactions (type Cyberacteurs ou Avaaz) destinées aux Parlementaires, Commissaires, Ambassadeurs, Chefs d’Etat ou de Gouvernements concernés pour peser sur les hésitants, voire + ?, sur la base d’un réseau organisé de sympathisants ?
    Si ça existe déjà, hors ceux cités, faites moi savoir.
    Merci.

    philippe.david@univ-lorraine.fr