Les eurodéputés approuvent l’interdiction totale du clonage dans l’alimentation

José BOVE et Michèle RIVASI saluent le vote des commissions Environnement et Agriculture qui introduisent une interdiction globale du clonage, et de mise sur le marché de denrées alimentaires à partir de clones et de leurs descendants, ainsi que le renforcement de la base juridique.
Après le vote, Michèle RIVASI, porte-parole des Verts/ALE de la commission ENVI, a déclaré:

« Les députés européens ont voté aujourd’hui des règles européennes solides pour répondre aux préoccupations très sérieuses des citoyens concernant le clonage et l’utilisation de clones et de leurs descendants dans la production alimentaire. Les commissions parlementaires ont voté en renforçant considérablement le texte proposé par la Commission européenne passant d’une mise à niveau d’un moratoire à une interdiction pure et simple.

Et, surtout, les députés se sont assurés que cette interdiction vaudra non seulement pour la viande obtenue à partir de clones mais aussi de leurs descendants, là où réside la véritable menace.

Le vote a porté, également, sur le passage d’une directive à un règlement, ce qui permettra d’appliquer directement et uniformément ce texte dans tous les États membres de l’UE.

Pour s’assurer que les règles choisies soient correctement appliquées, les députés ont également voté pour introduire des dispositions sur la traçabilité de ces aliments en cas d’importation. »

José BOVE, porte-parole des Verts/ALE pour l’agriculture, a déclaré:

« Avec le clonage, il existe de réelles préoccupations pour l’élevage et l’alimentation, mais aussi en ce qui concerne l’impact sur la diversité génétique ou le bien-être animal. Il serait totalement irresponsable de simplement en ignorer le sens,
en s’en remettant, une fois de plus, à la technoscience brevetée et à la compétitivité pour seuls enjeux d’avenir.

Les députés européens ont voté aujourd’hui pour traiter de ces préoccupations avec le sérieux qu’elles méritent. Nous espérons que cette proposition obtiendra un large soutien lors des votes du Parlement européen en séance plénière. « 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*