Hélène Flautre et les discriminations contre les Roms

7 septembre 2010
Le Parlement européen avait décidé de débattre ce 7 septembre 2010 de la situation des Roms en Europe, notamment suite à ce qui se passe en France depuis un peu plus d’un mois; l’occasion pour Hélène Flautre de rappeler la Commission européenne à ses obligations, notamment au regard du respect des traités, du droit communautaire et de la Charte des droits fondamentaux.
Pour la chef de la délégation Europe écologie au Parlement européen, « la situation scandaleuse en France a été autorisée depuis trop longtemps. Et il est à craindre que la Commission européenne, se réjouissant des simples garanties verbales données par les autorités françaises, ne sera pas en mesure d’y mettre un coup d’arrêt. »

L’attitude de la Commission européenne, représentée lors de ce débat par Viviane Reding, commissaire en charge de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté, est vivement dénoncée par Hélène Flautre. Gardienne des traités et du droit communautaire, elle a fait preuve d’une très faible réactivité alors qu’il est désormais de notoriété publique que la France viole les règles européennes en matière de libre circulation et de droits fondamentaux.

« Que la Commission prouve que la Charte des droits fondamentaux est autre chose que du pipeau! Cessez d’être dans le déni de réalité ! » exhorte l’eurodéputée.


par EurodeputesEE

Une résolution sur ce dossier sera votée ce 9 septembre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*