L’Europe interdit les CDS spéculatifs sur la dette des Etats

19 octobre 2011
Un pas important contre la spéculation a été fait hier soir à Bruxelles. Au cours d’une ultime réunion de négociation, le Parlement et les Etats se sont mis d’accord pour interdire les fameux « CDS à nu », un outil de spéculation contre la dette des Etats. Récit des dernières heures d’une négociation européenne, dont je suis le responsable pour le Parlement européen…
Lundi matin : Arrivée à Bruxelles et première mauvaise nouvelle. Les négociateurs polonais, qui sont nos interlocuteurs car la Pologne préside pour 6 mois le Conseil européen qui représente les Etats, nous ont envoyé un nouveau texte pendant le week-end. Alors que nous pensions avoir trouvé un terrain d’entente lors de la précédente réunion de négociation, la nouvelle proposition des Etats affaiblit fortement l’interdiction d’utiliser des CDS dans un but spéculatif. (Pour mémoire, ces produits permettent de s’assurer contre le risque de faillite d’un Etat). Les Polonais veulent laisser la possibilité à un Etat de suspendre à son bon vouloir l’application de la mesure. Tout est remis en cause.

Lire la suite sur libé.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*