La Commission hostile à une taxe européenne sur les marchés financiers

7 septembre 2010
Aujourd’hui, l’actualité c’est bien sûr les manifestations contre le projet de loi du gouvernement sur les retraites. Les députés européens d’Europe Ecologie seront d’ailleurs dans les rues de Strasbourg, puisque nous sommes en session plénière depuis hier et jusqu’à jeudi.
Mais l’actualité, c’est aussi le conseil européen des ministres des finances qui se réunit pour débattre, notamment, de l’opportunité d’une taxe européenne sur les transactions financières. Avant l’été, les Etats membres ont demandé à la Commission européenne une étude sur la faisabilité d’une telle taxe. Le travail réalisé par la Commission est d’une tonalité globalement hostile à une taxe sur les transactions financières pour des raisons strictement idéologiques car les arguments utilisés ne tiennent pas la route. Je répond ci-dessous aux 5 principaux arguments de la Commission:

Lire la suite sur le blog libé.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*