Les journées parlementaires d’Europe Ecologie auront lieu le 24 septembre à Arras

20 septembre 2010
Les Journées parlementaires d’Europe écologie-les Verts auront lieu cette année à Arras le 24 septembre. Cet événement réunit les parlementaires européens et nationaux écologistes (4 députés, 5 sénateurs et 14 députés européens) pour discuter des grands thèmes politiques de la rentrée.

Cette année au programme se trouvera bien sûr la réforme des retraites, d’autant plus dans l’actualité que nous serons au lendemain de la mobilisation inter-syndicale, soutenue par Europe écologie, contre cette réforme.

Autre thème fort de ces journées parlementaires : la question des Roms et des mesures discriminatoires prises à leur encontre durant l’Eté par le gouvernement et qui ont des implications tant au niveau national qu’européen : les parlementaires écologistes sont tous mobilisés sur ce dossier!

Cela aura lieu à l’auditorium ATRIA (58 bd Carnot-Mercure, face à la gare) le vendredi 24 septembre 2010 de 9h à 17h30.

ENTREE LIBRE

Programme

9h
Ouverture des journées parlementaires par Marie Blandin, Sénatrice, et Hélène Flautre, Députée Européenne

9h45/11h30
La réforme des retraites : Les enjeux d’un projet controversé

Le 16 juin dernier, le gouvernement a présenté les points majeurs d’une réforme controversée parmi les salarié-es du public comme du privé, qui portera progressivement à 62 ans l’âge du départ à la retraite et à 41 ans et un trimestre la durée de cotisation. De 7.85% aujourd’hui, le taux de cotisation du public passera à 10.55% sur 10 ans s’alignant ainsi progressivement avec celui du privé. Sur l’âge de départ à la retraite, le gouvernement s’annonce inflexible. Il a en revanche indiqué que sa position pourrait évoluer sur la prise en compte de la pénibilité. La commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale a d’ores et déjà adopté quelques amendements relatifs notamment à la pénibilité du travail, avant que commence, début septembre, l’examen en séance plénière du projet de loi par les députés. Quelles modifications entraînera-t-il pour les fonctionnaires territoriaux et les salariés du privé ? Quelles en seront les conséquences sur les niveaux des pensions ?

Modérateurs : Jean Desessard, Sénateur de Paris et François de Rugy, Député de Loire-Atlantique.

Intervenant-e-s : Eric Lafont (CGT), Patrick Pierron (CFDT) et Eva Sas (Commission Economie des Verts)

11h30/12h20
Immigration, Roms : entre stigmatisation et criminalisation

Le président de la République a convoqué, mercredi 28 juillet, une réunion interministérielle consacrée aux Roms et aux gens du voyage, un rendez-vous annoncé en même temps que sa volonté de mener « la guerre » à la délinquance après une série d’incidents survenus à Saint-Aignan (Loir-et-Cher). De plus, l’annonce faite d’amender et de durcir la loi sur l’accession à la nationalité française après les violences survenues en juillet à Grenoble vient réactualiser un dispositif pourtant abrogé en France depuis 1998. Toutes ces propositions qui viennent renforcer l’arsenal répressif existant et qui stigmatisent une communauté dans une approche ethnique de la délinquance traduisent un amalgame entre intégration/immigration et insécurité/nationalité.

Intervenantes : Alima Boumediene-Thiery, Sénatrice de Paris, Hélène Flautre, Députée européenne, Dominique Voynet, Sénatrice de Seine-Saint-Denis et Gérard Minet, Secrétaire Régional de la Ligue des droits de l’Homme

14h30/16h Alimentation, agriculture et biodiversité

L’agriculture française et européenne est confrontée à une crise sans précédent. Le modèle productiviste vers lequel ont été orientés les agriculteurs ne répond pas aux enjeux actuels et à venir. Pis, il se révèle dans certains cas être un facteur aggravant. Qu’il s’agisse du sort du foncier agricole et des territoires ruraux ou de la qualité de leur production, très peu est fait. A cela s’ajoute une perte constante des revenus des petits et moyens agriculteurs au profit principal des groupes de l’industrie agro-alimentaire. La loi de modernisation agricole promulguée le 27 juillet 201 est vide de tout dispositif favorisant concrètement l’installation de jeunes agriculteurs, l’autonomie des systèmes de production agricole, la défense des semences paysannes, le développement de la filière biologique, la relocalisation de la production… Ce qui est d’autant plus grave que les propositions du gouvernement semblent être déconnectées du défi essentiel : une profonde refonte de la Politique Agricole Commune.

Modérateur : Jacques Muller, Sénateur du Haut-Rhin

Intervenant-e-s : Philippe Martin (Député socialiste du Gers), Anny Poursinoff (Députée des Yvelines), Jean-Louis Robillard (Vice-Président du Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais) et Sandrine Bélier (députée européenne)

16h/17h30 Face à un gouvernement réactionnaire et rétrograde, un Parlement bafoué : quelle revalorisation du rôle du Parlement ?

Textes présentés en urgence, innombrables « secondes délibérations », mise en œuvre de la loi avant même le vote du Parlement. Quand les règles dérangent, elles sont bafouées, fustigées, contournées. Comment peser face à la violence des coups portés par une droite autoritaire, recentralisatrice et entièrement dévouée aux lobbies ? Comment les parlementaires peuvent s’organiser pour rétablir un véritable rapport de force, contrer le déni de démocratie orchestré par Sarkozy et faire respecter la Constitution ?

Modérateur : Yves Cochet, Député

Intervenant-e-s : Catherine Génisson (Députée Socialiste du Pas-de-Calais), Cécile Duflot (Secrétaire Nationale des Verts) et Alain Bocquet (Député Communiste du Nord)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*