Paquet aviation: la Commission européenne fait l’impasse sur le climat

7 décembre 2015
La Commission européenne a présenté aujourd’hui son « paquet aviation » rassemblant ses différentes propositions pour encadrer le secteur de l’aviation en Europe. La réaction de Karima DELLI.
Déclaration de Karima Delli, membre Verts-ALE de la Commission des transports:

« La Commission européenne préfère manifestement renforcer le statut privilégié de l’aviation par rapport aux autres modes de transport. En pleine COP21 sur le dérèglement climatique, les propositions avancées sont pour le moins déconcertantes. Alors que les émissions de ce secteur, le plus polluant de tous, augmentent plus rapidement que pour les autres, il continue d’être exempté de tout engagement dans la lutte pour la préservation de l’environnement et du climat.

Il est inacceptable que ce secteur bénéficie d’avantages créant une véritable distorsion de concurrence vis-à-vis des autres moyens de transport. Le kérosène demeure le seul carburant d’origine fossile non taxé, et ce alors que le secteur aérien génère plus de 3% des émissions mondiales. Cette incitation à polluer est également confortée au niveau européen par la niche fiscale que constitue l’absence de TVA sur les vols continentaux.

Dans le même temps, la généralisation du dumping social dans l’aérien pose lui aussi problème puisqu’il incite au développement exponentiel de ce mode de transport. Cette concurrence déloyale sur les prix et les coûts salariaux est bien sûr le fait des compagnies low-cost mais aussi des compagnies du Golfe qui bénéficient d’aides d’état colossales qui rendent tout alignement impossible pour les compagnies européennes classiques. Des règles strictes doivent encadrer notamment les temps de vol pour la sécurité des passagers et la santé des employés. Ces règles doivent aussi garantir une concurrence loyale entre compagnies aériennes. Par ailleurs, des incitations favorables au rail doivent être mises en place pour les trajets de moins de 5 heures afin de limiter le développement sauvage de ce secteur des transports.

En laissant faire cette guerre sans merci, l’Union européenne est en train de détruire son modèle environnemental et social. Il est urgent que les dirigeants du monde entier, et l’Europe au premier chef, mettent en place des règles concrètes avant que le ciel européen ne nous tombe sur la tête… « 

Partager cet article

Un commentaire

  •  - 

    Bonjour,

    Mettons tout d’abord le juste prix pour les voyages en avion.
    Le kérozène contient un tas d’additifs.
    Il y a quelques dizaines d’années dans le ciel il y avait de vrai cirrus, à la louche une vingtaine de fois par an
    Maintenant le ciel dans certains conditions est couvert de nuages artificiels à haute altitude, plusieurs fois par semaine
    Chaque goutte d’eau se forme sur un noyau (sable nano-molécules …)

    Etant de nature contemplatif, cela agace mon cérébral

    Bonne journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*