Non classé

Pour un accord juste entre l’UE et la Grèce

Aux Présidents, Premiers Ministres et Chancelière,

Notre communauté européenne de 28 pays et 500 millions de citoyens est aujourd’hui menacée de l’intérieur, à l’intérieur même de ses propres frontières et au sein de ses institutions. Ne pas agir face aux événements en cours ne fera qu’accentuer ce danger.
Vous, Dirigeants européens, devez montrer la voie pour sortir de cette dangereuse impasse. Vous devez faire avancer l’Europe. Il faut aller au-delà des deux options clairement insatisfaisantes, coûteuses et risquées, présentées aujourd’hui. C’est la seule manière pour l’UE d’éviter de perdre un de ses membres, sa propre crédibilité et la confiance de ses citoyens.

Nous vous exhortons à trouver un nouvel accord : un accord centré sur les réformes de la fiscalité et de l’administration publique, sur la lutte contre la corruption. Un accord porteur d’une nouvelle dynamique économique. Un accord qui refuse les mesures d’austérité procycliques, économiquement autodestructrices et socialement irresponsables. Un accord qui soutient un investissement réel et durable. Un accord visant la restructuration et l’allègement de la dette grecque.

Ce n’est pas seulement l’avenir de la Grèce qui est en jeu, c’est celui de l’Union toute entière. Il s’agit de nos efforts communs pour construire une démocratie européenne. Si l’idée d’une Europe unie et démocratique, tenant ses promesses de liberté, de paix et de prospérité commune ne peut plus trouver les architectes de son unité, elle faiblira et mourra. Par conséquent, nous faisons appel à vous, chefs d’Etats et de gouvernements, y compris le gouvernement grec, pour ouvrir la voie à un redressement durable de la Grèce sur la base des propositions ci-dessus.

Rejoignez l’appel ici : http://supportgreens.eu/fr/grece

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*