Cinq bonnes raisons de se mobiliser contre le TTIP

Cette semaine, nous prenons le parti de vous présenter cinq bonnes raisons de se mobiliser pour faire échouer le projet de Traité transatlantique de libre échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis (TTIP). Première raison pour José BOVE et Yannick JADOT : la coopération réglementaire.
La coopération réglementaire peut sembler à première vue inoffensive, mais les écologistes considèrent qu’elle constitue une des plus grandes menaces dans le projet d’accord transatlantique.

Actuellement, l’approche de l’Union européenne et des États-Unis sur la manière de légiférer est très différente. Comme les taxes et droits de douane sont déjà extrêmement faibles voire inexistants entre les deux régions, l’objectif principal du TTIP est de réduire les obstacles juridiques – lois, réglementations et normes – dans un grand nombre de secteurs et de services. Une grande partie de ces normes aujourd’hui remises en cause ont été adoptées par les Etats pour poursuivre des objectifs pas directement liés au commerce, comme la protection de l’environnement, de la santé publique ou des consommateurs. Mais avec le TTIP, ces règles décidées démocratiquement sont considérées comme de simples « barrières non-tarifaires au commerce» (BNT). Selon un rapport sur le TTIP financé par la Commission européenne, un accord global verrait disparaître 80% de ces obstacles non tarifaires.

La coopération réglementaire va donc entraîner la limitation voire la suppression de toute une série de règlements et de lois qui protègent actuellement les personnes et l’environnement. Des textes qui protègent nos données personnelles, qui réglementent nos services financiers, qui garantissent la qualité de notre nourriture, qui limitent les produits chimiques nocifs, qui fixent le prix des médicaments pour les consommateurs, qui permettent de mieux protéger notre environnement et notre climat, seront tous soumis à un nouveau processus de sélection permanent avec le TTIP. Celui-ci permettra aux grandes entreprises des deux côtés de l’Atlantique de geler ou d’annuler les actuelles et futures politiques progressives sur le plan social et environnemental.

En tant qu’écologistes, nous rejetons totalement le fait que TTIP puisse détruire ou compromettre de nombreuses normes décidées démocratiquement et souvent le fruit d’un long travail juridique et de pédagogie.

Retrouvez les autres raisons de manifester contre le TTIP:

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*