TAFTA : Panique au Parlement européen

9 juin 2015
Mardi 9 juin, à la veille du débat et du vote en session plénière, le président du Parlement européen Martin Schultz a finalement décidé de reporter le vote du rapport Lange sur le TTIP. Pour Yannick JADOT, cet abus d’autorité témoigne des divisions de la coalition des socialistes, libéraux et conservateurs sous l’effet de la mobilisation citoyenne.
Suite à la décision du Président Schulz de reporter le vote du rapport Lange sur le Traité commercial et d’investissement transatlantique, Yannick JADOT, Vice-président de la Commission du commerce international et porte-parole Verts/ALE sur le TTIP/TAFTA, a déclaré:

«Il y a un vent de panique au Parlement européen sur le dossier dorénavant très controversé du traité transatlantique. Faute de majorité acquise en faveur des tribunaux privés arbitraux (ISDS/RDIE), et sur la négociation transatlantique en général, le président Schulz abuse de son autorité pour reporter un vote qu’il craint et qui divise notamment les deux grands groupes, PPE et S&D.

Les divisions qui existent aujourd’hui au sein du Parlement et particulièrement au sein des conservateurs et des sociaux-démocrates sont d’abord le résultat de la mobilisation des acteurs de la société civile (consommateurs, syndicats, ONG…) et des acteurs publics (villes, régions, parlements nationaux) ainsi que du travail du groupe des Verts au Parlement européen.

La logique de la grande coalition chère au président Schulz est percutée par la démocratie. »

Partager cet article

Un commentaire

  • Caire dit:
     - 

    Bonjour,
    Ce serais enfin formidable que le parlement Européen comprenne qu’il s’adresse à des populations dans le vote de leurs décisions ! Et que la situation économique ne permets pas de sabrer les entreprises Françaises pour nourrir des lobbies et des banquiers !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*