Climat: Barroso tente de casser un début de dynamique européenne

16 décembre 2009

Copenhague, le 16 décembre 2009
– Alors qu’un début de dynamique semble enfin animer l’Union européenne sur un passage de 20 à 30% de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020, le président de la Commission européenne tente d’en limiter la portée en annonçant un possible objectif de 25% ou en repoussant à après 2020 l’objectif de 30% .

Yannick Jadot, député européen Europe Ecologie
présent à Copenhague réagit : « Depuis quelques jours, Gordon Brown semble rallier plusieurs pays européens pour passer à 30% afin de dynamiser la négociation. Nicolas Sarkozy et Angela Merkel pourraient en être. L’intervention de Barroso cet après-midi en session plénière au Parlement européen à Strasbourg tente d’enrayer la dynamique pour limiter l’ambition européenne.

Monsieur Barroso n’a jamais convaincu sur les questions environnementales. C’est confirmé ! Cet objectif serait non seulement insuffisant, mais également déplorable par rapport aux recommandations de la science et face aux promesses des autres pays. C’est enfin très loin de ce que demande le Parlement européen dans sa résolution sur Copenhague, un objectif proche de 40%.
Face à ces annonces inquiétantes, il est urgent que Nicolas Sarkozy joue pleinement la carte européenne et défende un objectif de 30% sans conditions pour l’Europe. La dynamique européenne est d’autant plus importante que la présidence danoise de la conférence, en grande difficulté, a créé confusion, retards et défiance. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*