Communiqué
Scandale Volkswagen : les consommateurs américains indemnisés. Et les Européens dans tout ça ?
par eelv
28 juin 2016 Dieselgate Pollution Protection des consommateurs Santé Environnement
Mardi 28 juin, le groupe Volkswagen doit présenter un plan à la justice américaine en réponse au scandale de ses moteurs truqueurs. Selon les dernières informations, le géant allemand de l’automobile pourrait débourser jusqu’à 15 milliards de dollars pour le paiement d’amendes et l’indemnisation des automobilistes. Mais Volkswagen refuse toujours d’indemniser les consommateurs européens.

Karima DELLI, Vice-présidente de la commission d’enquête du Parlement européen "EMIS" sur les émissions polluantes des véhicules réagit :

« Alors qu’aux États-Unis, chaque propriétaire floué par Volkswagen va toucher 5000 dollars, pour l’heure les acheteurs européens ne devraient pas toucher un centime comme s’amuse à le claironner le président de Volkswagen France à la radio.

Ce deux poids deux mesures est une double peine pour le consommateur européen : il se fait arnaqué au même titre que le consommateur américain et on voudrait nous faire croire aujourd’hui qu’il n’a subi aucune perte. Pourtant, il est bien évident qu’aujourd’hui, la cote des véhicules Volkswagen et diesel en général est en perte de vitesse sur le marché de l’occasion.

Par ailleurs, le présupposé selon lequel le consommateur européen n’aurait aucune considération d’ordre écologique est une insulte à l’encontre de tous les citoyens qui se sentent concernés par le problème de santé publique que représente la pollution de l’air. Même si les émissions de NOx n’ont pas forcément été un facteur déclencheur dans l’achat du véhicule, cela ne veut pas dire pour autant que l’acheteur accepte de polluer à tout va !

Dimanche dernier, la commissaire à l’industrie Elzbieta Bienkowska s’est publiquement exprimée sur cette question en appelant Volkswagen à indemniser les Européens. De mon côté, j’irai plus loin en affirmant que si Volkswagen tient vraiment à se sortir de ce scandale par le haut, le groupe devrait commencer par traiter les consommateurs européens et américains sur un pied d’égalité. Quant aux responsables politiques qui ont échoué à mettre en place une législation anti-pollution qui protège réellement les citoyens et les consommateurs, qu’attendent-ils pour prendre les mesures qui s’imposent face aux autres constructeurs qui ne respectent pas les normes ?

L’exemple américain montre à quel point tout reste à faire en Europe pour lutter contre la pollution de l’air de même que pour défendre les intérêts des consommateurs. Certes le manque criant de dispositif d’actions collectives se fait cruellement sentir, mais les recours croissants d’acheteurs floués prouvent que la partie n’est encore gagnée pour Volkswagen.

Réagir à l'article "Scandale Volkswagen : les consommateurs américains indemnisés. Et les Européens dans tout ça ?"
Scandale Volkswagen : les consommateurs américains indemnisés. Et les Européens dans tout ça ?
Celestine le 30 juin 2016
pourquoi uniquement s’attaquer à Volkswagen ? le groupe germanique ? qu’on me dise pas qu’aux states ils ne polluent pas. c’est vraiment triste ! tous les constructeurs trichent.

Voir en ligne : alternance tourisme

lire aussi





Nous contacter

contact@europeecologie.eu

Parlement européen
Délégation Europe Ecologie au Groupe Verts/ALE
Bureau ASP 4 F 146
47-53, rue Wiertz
B.1047 Bruxelles

Les eurodéputés de la délégation