Conseil de l’UE : profils faibles pour hautes reponsabilités

20 novembre 2009
COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Bruxelles, le 20 novembre 2009

Sommet UE

Les dirigeants européens choisissent des profils bas pour les hauts postes
de l’UE

.

Daniel Cohn-Bendit, coprésident du Groupe des Verts/ALE au Parlement
européen a estimé que:

« Les dirigeants ont poursuivi leur travail d’affaiblissement des
institutions européennes. Ils ont confirmé leur choix d’un faible
président de la Commission en désignant un président du Conseil fade et
une Haut représentante aux Affaires extérieures insignifiante. L’Europe va
au plus bas. La bonne nouvelle est que les choses ne peuvent que
s’améliorer par la suite. »

Rebecca Harms, coprésidente du Groupe des Verts/ALE au Parlement européen
souligne pour sa part que:

« Le choix d’une femme à l’un des hauts postes doit beaucoup à
l’intervention des Membres féminins du Parlement européen. Les succès
futurs de Catherine Ashton dépendront beaucoup de sa capacité à travailler
en coopération étroite avec le Parlement. Elle y est davantage préparée
que son prédécesseur Javier Solana.

« Herman van Rompuy sera davantage un modérateur qu’un leader du Conseil
européen. Les dirigeants européens ont exactement ce qu’ils veulent:
quelqu’un qui ne leur fera pas d’ombre ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension