Les agences de notation responsables de la crise de l’euro ?

5 mai 2010
L’annonce de la dégradation de la note du Portugal et de la Grèce par l’agence Standard & Poor’s la semaine dernière a fait l’effet d’une bombe. Envolée des taux d’intérêt de la Grèce et du Portugal, baisse de l’euro et des indices boursiers, la décision de l’agence de notation n’est pas passée inaperçue. Résultat, les Etats européens ont dû précipiter l’annonce du plan d’aide à la Grèce. De là à en déduire que les agences de notation attisent l’incendie, il n’y a qu’un pas que Christine Lagarde n’a pas hésité à franchir dans une interview au Monde datée du 4 mai. Une polémique qui n’a rien d’inédit.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension