Migrants : le Parlement prend ses distances avec l’approche sécuritaire des Etats-membres

14 mars 2013
Le Parlement européen appelle à une nouvelle politique migratoire européenne. En adoptant un rapport d’initiative sur l’intégration des migrants et ses effets sur le marché de l’emploi, ils soutiennent notamment l’octroi du droit de vote aux étrangers au niveau local. Réaction d’Hélène Flautre, eurodéputée EELV.
« Je me félicite de l’adoption de ce rapport qui soutient l’octroi du droit de vote aux étrangers, notamment au niveau local, l’ouverture des canaux de migration légale, la création d’un mécanisme européen rapide et efficace de reconnaissance des diplômes et qualifications, le développement de la réciprocité en matière de sécurité sociale et la facilitation d’accès au marché du travail pour les étudiants étrangers.

Ce rapport démontre l’aberration de l’approche sécuritaire actuellement développée par les Etats-membres et rejoint le constat déjà dressé par les Nations Unies et le Conseil de l’Europe, à l’appui de nombreux rapports. La contribution de la migration est essentielle au développement, y compris économique, de nos sociétés. L’enjeu pour l’UE est d’accroître son attractivité pour l’accueil des migrants. Cela passe par une approche ambitieuse, ouverte et respectueuse des droits des migrants. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension